Immobilier d'entreprise : un marché dynamique et des prix stables

23 juin 2017

Immobilier d’entreprise : un marché dynamique et des prix stables

S’appuyant sur la bonne santé économique du territoire, l’offre immobilière en Béarn permet à chaque entreprise de trouver la solution d’implantation qui lui convient.

En Béarn le temps est bel et bien à la reprise. Et quand l’économie va, l’immobilier d’entreprise va forcément.

« Le solde de créations d’entreprise étant positif sur le territoire, nous observons une hausse des volumes de transactions que ce soit à la vente ou à la location », assure Henri Fourcade, directeur de Corp Immobilier. L’expert se réjouit notamment du regain d’intérêt du centre-ville de Pau : « Le marché s’est recentré sur les artères principales où il n’y a plus de cellules vides. La régulation des loyers fait que les enseignes nationales reviennent s’installer ».
Autre bonne nouvelle, les acteurs économiques envisagent l’avenir avec sérénité. « Il y a une grosse dynamique autour de la formation avec plusieurs projets de bâtiments en cours. On sent que les entreprises investissent pour le futur », analyse Bruno Martin, directeur général délégué de Sepadour, société spécialisée dans l’aménagement du territoire.

Mais malgré cette hausse d’activité, les prix sont, eux, restés stables, conformément au désir des entreprises de combiner solutions performantes et budgets maîtrisés.
« L’objectif est d’équilibrer les opérations tout en restant attractifs. Le Béarn est un territoire abordable pour nos entrepreneurs avec une offre foncière variée et de qualité », note Carine Fouchard, responsable du service foncier de la Communauté de Communes de Lacq Orthez.
Un contexte favorable donc, qui, à l’échelle régionale, situe le Béarn juste derrière la métropole bordelaise selon Bruno Martin : « Les solutions d’implantations sont nombreuses et les prix correspondent à la réalité du territoire. Cet équilibre fait de l’offre béarnaise une des plus performantes de la région ».

Dynamic n°142 juillet-août-septembre 2017

Mémo

Sur le site d’Eurolacq 2, le prix des terrains se situe entre 27 et 65€/m². Des tarifs qui permettront d’équilibrer les comptes. Cette zone de 19 ha a coûté environ 9 millions d’euros.

Les zones au nord de Pau sont les plus attractives même si le secteur tertiaire y souffre d’un stock encore trop important et parfois mal adapté en terme d’accessibilité ou de performance énergétique.

Le Béarn compte plus de 100 zones d’activités, soit environ 1 200 hectares de superficie pour un total de près de 1 300 lots.