Les ventes avec réduction de prix

3 février 2017

Les ventes avec réduction de prix

soldes dynamic n°140

Entre soldes, déstockages, liquidations et ventes privées, il est difficile pour le commerçant d’y voir clair. Quelles sont les différences et pour quel type de vente opter ?

Si les soldes connaissent toujours un certain succès, la pratique des consommateurs s’essouffle.
« Ils sont de plus en plus nombreux à avoir recours aux ventes privées avant les soldes », remarque un rapport de l’Institut français de la mode et du Crédoc. Conséquence, de plus en plus de commerçants optent pour ces ventes au caractère privé, donc réservées à un fichier client. Non réglementées, les ventes privées peuvent être organisées tout au long de l’année.

Les soldes sont plus contraignants et ont lieu à des dates fixées au niveau national. Mais la vente à perte est possible, ce qui est idéal pour écouler les invendus. Deux autres possibilités permettent d’écouler les stocks : la liquidation, en cas de cessation, suspension ou modification d’activité, et le déstockage, possible tout au long de l’année et sans déclaration préalable. Lors des soldes et déstockages, le commerçant doit indiquer le prix de référence du produit et le nouveau prix.
Si aujourd’hui un tiers des consommateurs achète à prix barrés, la multiplication des ventes à prix réduits n’est pas forcément une bonne chose pour les détaillants indépendants.
« Certes, on refait sa trésorerie sur le coup, mais le bénéficie diminue », reconnaît Astrid Périat, de la boutique Frivole à Orthez qui pratique les ventes privées « par obligation, tous mes concurrents en organisant avant les soldes ». Les commerçants peuvent être mis en difficulté par cette multiplication des prix cassés. « Leur équilibre financier impose une limitation du poids des articles en promotion dans leurs ventes », pointe du doigt le rapport.

Dynamic n°140 janvier-février-mars 2017

Mémo

Ventes privées

Elles sont réservées à un fichier client. Non réglementées, elles peuvent avoir lieu n’importe quand, la vente à perte est interdite. Leur image haut de gamme séduit.

Soldes

Réglementés, ils ont lieu 2 fois par an sur des périodes de 6 semaines fixées par décret. Des mentions obligatoires sont à respecter et la vente à perte est autorisée.

Déstockage

Il a lieu autant de fois que souhaité mais sans vente à perte. La date de début et de fin ou les quantités disponibles doivent figurer. L’emploi du mot « soldes » est interdit.

Liquidation

En cas de cessation ou changement d’activité et après déclaration devant l’autorité administrative. La vente à perte est autorisée, la période et la nature des marchandises liquidées sont à préciser.